Le langage XHTML
Le Html est mort !
HomeDown

Après les versions Html 1, Html 2.0, Html 3.2 et enfin Html 4.0, Le W3 Consortium a décidé d'en arrêter les évolutions.

Il n'y aura pas de Html 5 !

Poussé par la guerre technologique que se sont livrés Netscape et Microsoft Internet Explorer, le code Html a évolué de façon un peu anarchique et surtout désordonnée. De plus les mêmes navigateurs, afin d'assurer la plus grande lisibilité possible des pages Web, se sont montrés de plus en plus permissifs quant au code source. Le prix à payer pour ces browsers "intelligents" est une taille de programme qui se compte en dizaines de mégas.

Il était temps de revenir à un peu plus de rigueur.


 

Est-ce la faute aux éditeurs Html, est-ce celle des navigateurs, force est de constater qu'en termes de balises Html, on écrit maintenant n'importe quoi et n'importe comment mais que de toute façon, la page s'affiche plus ou moins convenablement dans l'un ou l'autre navigateur.

Les exemples ne manquent pas :

    Il y a belle lurette que la balise de fin de paragraphe </p> est devenue facultative.
    La stricte imbrication des balises appartient au passé.
    Dans certaines situations, un tableau peut très bien se terminer sans balise de fin de tableau </table>.
    L'espace insécable peut se noter &nbsp sous Explorer mais doit respecter la syntaxe correcte soit &nbsp; sous Netscape.
    La présence ou l'absence de la balise de fin de document </html> n'aura aucune incidence sur l'affichage de votre page Web.
    Last but not least... Du simple texte enregistré sous le format .htm ou .html, sans balises <html> et <body>, sera affiché sous Internet Explorer !!!
Le "vrai" Html existe-t-il encore ???


 

Pour terminer, le Html a été conçu en pensant ordinateur de type PC, il n'est pas assez flexible (mais qui aurait pu le deviner à l'époque?) pour prendre en compte les multiples alternatives actuelles pour accéder au Web comme lés télés, consoles de jeux, pockets, ou téléphones mobiles.

Il devenait nécessaire d'inclure la publication Web traditionnelle dans une nouveaux contexte, plus large et surtout plus flexible, afin de pouvoir à l'avenir le faire évoluer plus aisément en fonctions des différents besoins.