En particulier
La mise en page HomeUoDown

Classique ou "délire" ? Livresque ou audiovisuel ?

Comment allez vous présenter votre information sur ce médium particulier qu’est l’écran de votre visiteur relié à la toile ? D’un façon classique, quasiment livresque ou, profitant des dernières technologies en matière de publication sur le Web, puiserez-vous votre inspiration dans les créations audiovisuelles comme la télévision et spécialement ses bandes annonces ou ses spots publicitaires ?
 

Le point de vue du classique

La transmission d’un savoir se fait, autant pour l’auteur que pour le lecteur, d’une façon structurée et claire. On ne peut passer outre à l’héritage culturel de siècles d’édition au risque de décontenancer le visiteur. Titres, chapitres, sous-chapitres, éventuellement en-tête et pieds de page apportent une hiérarchie du contenu qui permettra tout au long de l’exposé d’aller du principal au particulier et qui induira ainsi une structuration de la connaissance. Clarté et netteté de la mise en page restent et resteront le maître mot de votre expression. Les animations et autres effets visuels ou dynamiques ne font que distraire le lecteur du véritable contenu et créer à la longue un sentiment d'inconsistance pour finalement le lasser de votre site. Le Web restera avant tout un formidable réservoir d’informations même si certains veulent en faire un parc de loisirs. Il importera devant cette profusion d’informations, qui ira à n’en pas douter de façon croissante, d’apporter une information pertinente, détaillée, actualisée et surtout facilement accessible. La véritable dynamique du Web ne réside pas dans ces animations que l’on dit révolutionnaires, mais dans la démarche active de l’internaute vers l’information qu’il souhaite trouver. C’est cette information qu’il faut lui donner, pas des "mots qui bougent"... Au royaume du Web, plus que jamais le contenu sera roi.
 

Le point de vue du "délire"

Avec les derniers développements du Javascript, du Dhtml voire de Flash, la mise en page des sites Web sera profondément bouleversée. Les diverses animations sur le texte ou les images, pour autant qu'elles ne soient pas inutilement gratuites, viennent renforcer la transmission de l'information. Le livre n'est pas le seul moyen de communication. Il y a aussi l'audiovisuel et les présentations multimédia. Les publicitaires l'ont bien compris et leurs spots à la télévision ne font plus que raconter leur histoire de la façon la plus convaincante possible mais par des effets dynamiques attirent le regard et l'esprit pour tantôt faire ressortir un mot ou un logo ou tantôt synthétiser un message. Il est évident que le contenu ne suffit plus et que c'est le message qui sera transmis de la façon la plus performante qui l'emportera. Les gens ne lisent plus ou très peu... par contre ils passent des heures à regarder de façon consciente ou non leur poste de télévision. Consciemment ou non, ils s'attendent à retrouver lors de leur exploration du Web, la même forme d'expression et le même environnement visuel. Le langage Html et ses développements annexes possèdent maintenant tous les outils pour mettre en place son propre mode d'expression, créatif et dynamique.
 

En conclusion

Bien au-delà d'un exercice de style, ces deux points de vue ne sont pourtant pas inconciliables. La mise en page sera dictée par la densité du contenu et surtout par le public visé. N'oubliez cependant jamais que cette mise en page doit être au service de la transmission de l'information et rester claire, nette et efficace. Et si on se posait la question de savoir à quoi ressemblera la mise en page d'un site Web d'ici 5 ou 10 ans...
 

   
HomeUpDown