Un site Wap
Le protocole Wap
HomeDown

La tentation était grande de relier le réseau de téléphonie mobile et le réseau Internet. C'est ce que réalise le WAP. Le WAP, pour Wireless Applications Protocole (en français : Protocole d'Application Mobile), a pour but de fournir un accès Internet à des terminaux comme les téléphones portables mais aussi aux assistants personnels numériques comme les Palm Pilots ou les Pockets sous Windows CE.

Techniquement, ce lien est effectué par une passerelle [ou gateway] qui a comme fonction d'assurer la liaison entre le Web et le réseau téléphonique commuté. Pour cela, elle procède d'abord à la conversion du protocole Wap en HTTP et TCP/IP. Elle compile ensuite le contenu Wap afin de réduire le volume d'informations à transmettre et ainsi limiter les besoins en bande passante.

De la façon de travailler du gateway dépendra parfois le rendu de votre site Wap.

Pour les "accros" uniquement, car cela n'a aucune incidence sur la création de votre site Wap. Le standard Wap comporte toute une hiérarchie de services et de protocoles qui fonctionnent en couches superposées.






Le Wap utilise le réseau mobile comme réseau porteur [bearer]. Il y a bien entendu la norme Gsm mais les autres réseaux de transmission de données comme le CSD, le SMS ou le CDMA sont compatibles.

La couche transport assume la communication (le transport) entre le gateway et le terminal Wap. Le protocole utilisé est le Wireless Datagram Protocol ou WDP.

La couche (optionnelle) de sécurité assure l'intégrité des données transmises, leur authenticité et leur confidentialité grâce au Wireless Transport Layer Security ou WTLS.

La couche transaction avec le Wireless Transaction Protocol ou WTP garantit la bonne conclusion des transactions sous forme de requêtes-réponses.

Au-dessus, on trouves la couche session assurée par le Wireless Session Protocol ou WSP.

Et enfin, la couche Wireless Application Environnement ou WAE définit l'environnement Wap dont le format de fichiers en WML, le format des images et des exécutables comme le WMLScript ou autres.