VBscript et ActiveX

Comme pour l'utilisateur le résultat final est identique, on serait tenté de dire que ActiveX est à VBscript ce que les applets Java sont à Javascript. Mais ceci est une approche trop simpliste car le concept d'ActiveX est une technologie sensiblement différente.


 

ActiveX est une plate-forme d'intégration ouverte qui fournit aux développeurs, aux utilisateurs et aux réalisateurs de Web le moyen le plus rapide et le plus facile de créer de nouvelles applications et de nouveaux contenus pour Internet et pour les Intranets."

Microsoft présente donc son produit ActiveX comme un outil d'intégration de technologies permettant de créer des pages interactives sur le Web. L'idée de départ à été de profiter de l'expérience de Microsoft en matière de partage entre diverses applications (la technologie des Dll, Ole et autres VBX) pour la transposer sur le Web en recréant un tout un environnement dédié (au départ) à Windows.


 

Les contrôles ActiveX peuvent être écrits dans différents langages de programmation comme le C, le C++, Pascal (Delphi), Visual Basic 5 ou Microsoft Visual J++. Ainsi, au contraire d'un langage de script comme VBscript, on évolue ici dans le monde de la programmation ce qui ne rend pas les choses particulièrement simples.


 

L'appel à ses composants ActiveX est inséré dans une page Web par une combinaison de Html et de VBscript et spécialement par la balise <OBJECT> ... </OBJET> qui comprend de nombreux attributs. Nous y reviendrons plus loin dans cette introduction à VBscript sur l'incorporation des contrôles ActiveX dans vos pages Html.


 

Lorsque Internet Explorer rencontre un appel à un contrôle ActiveX, celui-ci, situé initialement sur un serveur, explore votre machine [je n'aime pas trop ...] pour voir si le contrôle n'est pas déjà présent. Si le contrôle est absent ou d'une version plus ancienne, tous les fichiers nécessaires seront téléchargés et copiés sur votre disque dur [je n'aime pas trop ...]. Et à la différence des applets Java, les composants ActiveX resteront sur le disque dur de l'utilisateur et feront partie intégrante de son environnement Windows [je n'aime pas trop ...].

Vous aurez deviné que ce fonctionnement peut poser des problèmes de sécurité. Microsoft utilise un système de source "sûre" ou "d'autorité certifiée" (Certificate Authority). Chaque composant est en quelque manière "signé" de manière à garantir son origine. De toute façon, Internet Explorer vous demande si vous acceptez les composants provenant de cette source.


 

Dans la pratique, l'utilisateur moyen ou tout simplement prudent d'Internet rechignera à laisser librement installer des composants sur sa machine. En reprenant mot à mot un extrait d'une documentation de Microsoft : "Avec Internet, en revanche, les utilisateurs reçoivent généralement votre composant comme un effet de l'exploration et ne feront fonctionner aucun programme d'installation". Tout ceci rejoint notre opinion que le tandem VBscript et ActiveX est, pour l'instant du moins, plutôt une solution pour Intranet que pour Internet.


 

Terminons en signalant que si VBscript n'est pas accepté par Netscape, les contrôles ActiveX par contre peuvent être lus par Netscape par l'entremise d'un plug-in fourni par Microsoft.