Javascript
Le Javascript minimum
HomeUpDown

La balise <script>

De ce qui précède, vous savez déjà que votre script vient s'ajouter à votre page Web.
Le langage Html utilise des tags ou balises pour "dire" au browser d'afficher une portion de texte en gras, en italique, etc.
Dans la logique du langage Html, il faut donc signaler au browser par une balise, que ce qui suit est un script et que c'est du Javascript (et non du VBScript). C'est la balise
<SCRIPT LANGUAGE="Javascript">.
De même, il faudra informer le browser de la fin du script.
C'est la balise </SCRIPT>.


 

Les commentaires

Il vous sera peut-être utile d'inclure des commentaires personnels dans vos codes Javascript.
C'est même vivement recommandé comme pour tous les langages de programmation [mais qui le fait vraiment ?...].
Javascript utilise les conventions utilisées en C et C++ soit
// commentaire
Tout ce qui est écrit entre le // et la fin de la ligne sera ignoré.

Il sera aussi possible d'inclure des commentaires sur plusieurs lignes avec le code
/* commentaire sur
plusieurs lignes */

Ne confondez pas les commentaires Javascript et les commentaires Html (<!-- ...-->).


 

Masquer le script pour les anciens browsers

Les browsers qui ne comprennent pas le Javascript (et il y en a encore) ignorent la balise <script> et vont essayer d'afficher le code du script sans pouvoir l'exécuter. Pour éviter l'affichage peu esthétique de ses inscriptions cabalistiques, on utilisera les balises de commentaire du langage Html <!-- ... -->.

Votre premier Javasript ressemblera à ceci :
<SCRIPT LANGUAGE="javascript">
<!--
Masquer le script pour les anciens browsers
...
programme Javascript
...
//
Cesser de masquer le script -->
</SCRIPT>


 

Où inclure le code en Javascript ?

Le principe est simple. Il suffit de respecter les deux principes suivants :

    - n'importe où.
    - mais là où il le faut.

Le browser traite votre page Html de haut en bas (y compris vos ajoutes en Javascript).
Par conséquent, toute instruction ne pourra être exécutée que si le browser possède à ce moment précis tous les éléments nécessaires à son exécution. Ceux-ci doivent donc être déclarés avant ou au plus tard lors de l'instruction.
Pour s'assurer que le programme script est chargé dans la page et prêt à fonctionner à toute intervention de votre visiteur (il y a des impatients) on prendra l'habitude de déclarer systématiquement (lorsque cela sera possible) un maximum d'éléments dans les balises d'en-tête soit entre <HEAD> et </HEAD> et avant la balise <BODY>. Ce sera le cas par exemple pour les fonctions.
Rien n'interdit de mettre plusieurs scripts dans une même page Html.

Il faut noter que l'usage de la balise script n'est pas toujours obligatoire. Ce sera le cas des événements Javascript (par exemple onClick) où il faut simplement insérer le code à l'intérieur de la commande Html comme un attribut de celle-ci. L'événement fera appel à la fonction Javascript lorsque la commande Html sera activée. Javascript fonctionne alors en quelque sorte comme une extension du langage Html.


 

Une première instruction Javascript

Sans vraiment entrer dans les détails, voyons une première instruction Javascript (en fait une méthode de l'objet window) soit l'instruction alert().

alert("votre texte");

Cette instruction affiche un message (dans le cas présent votre texte entre les guillemets) dans une boite de dialogue pourvue d'un bouton OK. Pour continuer dans la page, le lecteur devra cliquer ce bouton.

Vous remarquerez des points-virgules à la fin de chaque instruction Javascript (ce qui n'est pas sans rappeler le C et le C++). Le Javascript, bon enfant, est moins strict que ces autres langages et ne signale généralement pas de message d'erreur s'ils venaient à manquer. On peut considérer que le point-virgule est optionnel et qu'il n'est obligatoire que lorsque vous écrivez plusieurs instructions sur une même ligne. On recommande quand même vivement dans la littérature d'en mettre de façon systématique.

Javascript est "bon enfant" car il n'est pas toujours trop strict sur la syntaxe et passe au-dessus de certaines libertés prises avec celle-ci. Très bien! Mais ce caractère "bon enfant" est à double tranchant car parfois, pour une raison indéterminée, il devient dans certaines situations plus rigoureux et alors bonne chance pour débugger votre script.


 

Votre première page Html avec du Javascript
 

<HTML>
<HEAD>
<TITLE>Mon premier Javascript</TITLE>
</HEAD>
<BODY>
Bla-bla en Html
<SCRIPT LANGUAGE="Javascript">
<!--
alert("votre texte");
//-->
</SCRIPT>
Suite bla-bla en Html
</BODY>
</HTML>
Html normal
...
...
...
...
...
Début du script
Masquer le script
Script
Fin de masquer
Fin du script
Html normal
...
...


 

Remarques

Javascript est case sensitive. Ainsi il faudra écrire alert() et non Alert(). Pour l'écriture des instructions Javascript, on utilisera l'alphabet ASCII classique (à 128 caractères) comme en Html. Les caractères accentués comme é ou à ne peuvent être employés que dans les chaînes de caractères c.-à-d. dans votre texte de notre exemple.

Les guillemets " et l'apostrophe ' font partie intégrante du langage Javascript. On peut utiliser l'une ou l'autre forme à condition de ne pas les mélanger. Ainsi alert("...') donnera un message d'erreur. Si vous souhaitez utiliser des guillemets dans vos chaînes de caractères, tapez \" ou \' pour les différencier vis à vis du compilateur.


Fin de la partie prévue pour les débutants --- Début de la partie considérée comme avancée


Versions du langage Javascript

Avec les différentes versions déjà existantes (Javascript 1.0, Javascript 1.1 et Javascript 1.2), on peut imaginer des scripts adaptés aux différentes versions mais surtout aux différents navigateurs ;


    <SCRIPT LANGUAGE="Javascript">
    // programme pour Netscape 2 et Explorer 3
    var version="1.0";
    </SCRIPT>

    <SCRIPT LANGUAGE="Javascript1.1">
    // programme pour Netcape 3 et Explorer 4
    var version=1.1;
    </SCRIPT>

    <SCRIPT LANGUAGE="Javascript1.2">
    // programme pour Netscape 4
    var version=1.2;
    </SCRIPT>

    <SCRIPT LANGUAGE="Javascript">
    document.write('Votre browser supporte le Javascript ' + version);
    </SCRIPT>


 

Extension .js pour scripts externes

Il est possible d'utiliser des fichiers externes pour les programmes Javascript. On peut ainsi stocker les scripts dans des fichiers distincts (avec l'extension .js) et les appeler à partir d'un fichier Html. Le concepteur peut de cette manière se constituer une bibliothèque de script et les appeler à la manière des #include du C ou C++. La balise devient


 

Toujours des commentaires

Outre les annotations personnelles, les commentaires peuvent vous être d'une utilité certaine en phase de débuggage d'un script pour isoler (sans effacer) une ligne suspecte.

Pour les esprits compliqués, notons que les commentaires ne peuvent être imbriqués sous peine de message d'erreur. La formulation suivante est donc à éviter :
/* script réalisé ce jour /* jour mois */
et testé par nos soins*/


 

Alert() ... rouge

Joujou des débutants en Javascript, cette petite fenêtre est à utiliser avec parcimonie pour attirer l'attention du lecteur pour des choses vraiment importantes. Et puis, elles ne sont vraiment pas destinées à raconter sa vie. Javascript met à votre disposition la possibilité de créer de nouvelles fenêtres de la dimension de votre choix qui apparaissent un peu comme les popup des fichiers d'aide. Nous les étudierons plus loin dans l'objet Window.

Alert() est une méthode de l'objet Window. Pour se conformer à la notation classique nom_de_l'objet.nom_de_la_propriété, on aurait pu noter window.alert(). Window venant en tête des objets Javascript, celui-ci est repris par défaut par l'interpréteur et devient en quelque sorte facultatif.

Si vous souhaitez que votre texte de la fenêtre alert() s'inscrive sur plusieurs lignes, il faudra utiliser le caractère spécial /n pour créer une nouvelle ligne.


HomeDown